Franse levensverzekeringen geen geld meer om cliënten uit te betalen, vragen of Macron "regels wil versoepelen"

December 3, 2019

ALERTE: LES ASSUREURS-VIE APPELLENT MACRON AU SECOURS ET LES ASSURES SE REVOLTENT
 

du 2 au 6 décembre 2019 : Depuis 2 semaines, vous avez vu ici les grands assureurs en train de couler et tenter de combler les trous dans leurs comptes. Mais voici une nouvelle information qui fait vraiment peur car on se demande ce que tous ces gens ont fait de l'argent récolté auprès de leurs assurés.

 

Et je les soupçonne fortement de profiter de la crise des taux négatifs pour tout leur mettre sur le dos, surtout leurs arnaques. Lisez bien, c'est un article de l'AFP collé dans les Echos:

"Face à la baisse des taux d'intérêt, qui fragilisent les assureurs-vie, les mutualistes appellent le gouvernement à l'aide.

 

Leur objectif : faire en sorte que le régulateur tienne compte du choc des taux négatifs et applique les règles de solvabilité avec plus de souplesse. Comme c'est le cas en Allemagne.

Concrètement, les assureurs ont demandé au ministre des Finances de prendre un arrêté pour leur permettre, d'une part, de compter en fonds propres les bénéfices qu'ils ont mis en réserve sous forme de provision (PPE) pour lisser les rendements, d'autre part, de laisser leur ratio osciller dans une fourchette large.

 

Le patron de l'Association des Assureurs Mutualistes, et directeur général de Groupama, se montre optimiste. Bruno Le Maire « trouve effectivement légitime que la France ne se tire pas une balle dans le pied, notamment par rapport à nos voisins allemands », selon lui. Entre les lignes, Thierry Martel reconnaît que le régulateur, l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), pourrait ne pas se montrer aussi compréhensif".

 

En clair, sous couvert de protèger les 37 millions de Français qui cotisent leur A-V avec un contrat solide assurant un bon rendement (donc signé bien avant les taux négatifs), les assureurs veulent arrêter de leur payer ce qui est garanti par contrat, entre autres.

 

"L'encours total s'élève à 1.700 milliards d'euros… Les assureurs, qui ont investi cet argent en grande partie dans des obligations d'Etat au rendement devenu cet été négatif, peuvent essuyer des pertes", conclut l'AFP.

 

Ce qui explique cela : - )

 

Mais dans tous les cas, comme vous le voyez, les assurances-vies commencent déjà vaciller si l'AFP publie un tel article, qui je le rappelle, est destiné à faire comprendre aux Français qu'ils passeront chez le coiffeur.

 

Comme le souligne notre lecteur "si les mutualistes supplient Le Maire c'est vraiment qu'elles sont déjà en faillite ou proche de l'être". Lire ici l'AFP pour le croire.

 

Aussitôt, l'association des assurés-vie (ça existe, 1 millions d'adhérents dans la Faider) se sont révoltés car ils voient le coup venir:

 

"Ces derniers demandent à Bercy l'autorisation de comptabiliser l'argent des épargnants qu'ils conservent en réserve (« provision pour participation aux excédents » ou PPE) pour améliorer leur solvabilité fragilisée par les taux bas.

 

Cette façon de vouloir faire main basse sur la PPE est totalement extravagante car c'est l'argent qui provient du produit financier des placements de l'assurance-vie.

 

Il doit être reventilé entre une rémunération immédiate du fonds en euros ou alors reversé aux épargnants dans un délai maximum de 8 ans», réagit Jean Berthon, vice-président de la Faider, auprès des Echos.

 

La Faider veut croire que «les autorités de contrôle n'accepteront pas » cette mesure, puisque leur rôle est de «protéger les clientèles. Assurer la solvabilité des assureurs est certes l'une des meilleures protections dont puissent bénéficier les assurés, mais il existe un certain nombre d'autres poches», poursuit Jean Berthon.

 

Sur le papier, voir cette provision assimilée à des fonds propres signifie que si une compagnie d'assurances faisait faillite, ces fonds seraient ainsi susceptibles d'être emportés dans la débâcle".

 

 

TRADUCTION: LES ASSUREURS VEULENT BIDONNER LEUR BILAN AUX DEPENDS DES ASSURES !!!!! GENIAL !


Qui aurait cru que je rapporterais une telle demande dans cette Revue de Presse à cause de l'explosion de Wall Street le 29 septembre 2008 ?? !!!! Lire ici l'autre papier des Echos, merci à Mr Leuger. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2019

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Tips : wat te doen na een ongeval ?

February 8, 2014

1/1
Please reload

Recent Posts
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now